E3 2014 – Avant-propos

Alors que le souvenir de l’E3 2013 commence déjà à se faire lointain, personne n’a encore tout à fait oublié la guerre qui s’est déroulée sur la grande scène du Convention Center, devant un parterre de journalistes et de caméras débarqués du monde entier.

e3-2013-2

Sony, (auto)proclamé grand vainqueur de cette édition aura profité de l’absence physique de Nintendo et de l’imbroglio médiatique autour de la nouvelle console de Microsoft pour porter un coup fatal à son seul réel adversaire lors d’une conférence somme toute moyenne mais qui aura le mérite d’avoir marqué les esprits.

Pas de surprises exceptionnelles, donc. Que ce soit du coté des constructeurs et de leurs nouvelles machines, ou des éditeurs et de leurs nouvelles IP. Tout juste une bataille marketing, sur fond de nouvelles technologies et d’accessoires embarqués, qui aura finalement consacré le moins mauvais de tous.

Depuis, l’ancienne génération de consoles a cédée place à la nouvelle, mais les répercussions de cet E3 2013 ont-elles été telles que prévues ? Si Sony a effectivement fait un bien meilleur lancement que Microsoft, bien malin serait celui capable d’en déduire la cause. La firme américaine a continué quelques temps sur un chemin semé d’embûches, en revenant petit à petit sur chacun des points censés révolutionner nos usages d’une console, et allant même jusqu’à cédé sur ce que l’on pensait immuable : le Kinect 2.0. Sony s’est finalement contenté de garder le cap, et ça lui a réussi.

Mais force est de constater que cette domination n’est pas aussi franche que tout un chacun se l’imaginait il y a de ça un an. La faute à des machines qui se ressemble maintenant traits pour traits, à quelques exceptions près, mais surtout à un catalogue de jeux pour le moins famélique. Peu importe de quel coté on regarde, les exclusivités susceptibles de faire pencher la balance en faveur de l’une plutôt que de l’autre se font rares. Déjà pas très nombreuses, les jeux mis en avant lors de l’E3 2013 se retrouvent être tout juste acceptables, quand il ne sont pas carrément médiocres (wink wink Knack), et il devient difficile de craquer pour autre chose qu’une baffe graphique.

Et puis à coté on a les éditeurs tiers, les Ubisofts, les Electronic Arts, qui essaient d’arracher leur part du gâteau en proposant leurs licences sur tous les supports. Et si le cas Watch dogs aura refroidi les idées de certains, nul doute que les Fifa, Call Of et consorts continueront de se vendre par palettes de douze milles.
Reste encore Nintendo, qui peine à asseoir sa Wii U et qui est maintenant boudé par à peu près tous les éditeurs mais qui reste ferme et qui garde espoir dans ses licences. Après tout, il n’y a plus que Nintendo qui sait faire du Nintendo ET dont la qualité est invariablement au rendez-vous. Suffirait plus qu’il se décide à passer la seconde, comme ils l’ont fait avec leur console portable et on pourrait voir un retour inespéré du vilain petit canard de l’industrie.

e3-2014

Alors que peut on espérer cette année ?

S’il y a un point sur lequel Sony et Microsoft vont indéniablement devoir se battre, c’est les exclusivités. De nouvelles licences seraient pas mal, même si des valeurs sûres comme l’Uncharted 4 sur lequel bosse Naugthy dog ou encore un Halo 5 feront tout à fait l’affaire. Sony devrait aussi profiter des indés très présents sur sa console et qui l’aideront sinon à remplir le catalogue, au moins à occuper les joueurs entres deux jeux. Du coté des éditeurs tiers on s’attend surtout à d’énième itérations de leurs licences annuelles, pour ne pas les nommer, et à enfin en voir un peu plus des licences teasées l’an dernier. Quand à Nintendo, hormis Super Smash Bros, on est quasiment certain de voir le nouveau Zelda 3D, des images de Bayonetta 2 et de Project X. Les plus optimistes espèrent le retour d’une licence phare comme Metroid ou Starfox mais on connait la musique.

Pour ce qui est des consoles portables, Sony devrait continuer à alimenter sa Vita avec des jeux indés sortis sur Steam depuis 6 mois, bien qu’elle écopera d’Hotline Miami 2 et de The Binding of Isaac : Rebirth dès leurs sorties. Nul doute que la 3DS de Nintendo devrait continuer sur sa lancée sans trop de mal, d’autant plus qu’un remake Pokemon est dans les tuyaux et qu’il se murmure que Marjora’s mask puisse faire son apparition.

Enfin, on devrait commencer à voir à l’oeuvre quelques nouvelles technologies, avec un Sony désormais engagé sur la route de la réalité virtuelle avec son project Morpheus et un Nintendo qui prévoit d’utiliser sa technologie NFC.

Rien de vraiment surprenant, donc. Reste à savoir si les stigmates de ces 365 derniers jours ont étés effacés, les coups de bluff oubliés, et le score remis à zéro. En espérant voir une bataille acharnée de chaque coté, et deux trois surprises en fin de show.

Bref, réponse imminente.


Pour rappel :

Publicités

. This is about games #2.3

Ubisoft, sorti grand gagnant de la guerre des conférences de l’E3 2012, était forcément attendu au tournant lors de cette nouvelle édition. Allez savoir s’il avait en fait brillé grâce à la médiocrité générale de ses compères ou seulement grâce à son annonce de Watch dogs à la dernière minute. Une chose est certaine, on a perdu en intensité entre temps.

Exit les longues démonstrations de gameplay, vous vous contenterez cette fois de quelques bandes-annonces et d’un peu de blabla. En même temps, c’est aussi la crise pour les éditeurs alors si Sony a fais un bon gros chèque pour récupérer les vidéos de démonstration, pourquoi leur en vouloir, hein ?
Et malgré la déception venue à posteriori, il n’y a pas eu de phases vraiment ennuyeuses et ça faisait tout de même plaisir d’entendre parler de certaines choses, voir d’en découvrir. En outre, si le « one more thing » de cette année aura peut être moins marqué qu’il y a un an, il n’en reste pas moins une très très bonne surprise. A surveiller, donc.

thecrew

Le gang des voitures rouges, terreur du désert.

Assez surprenant et audacieux de leur part pour être notifié, Ubisoft se lance dans la bataille avec The Crew, l’énième annonce d’un jeu de bagnoles. Les quatre roues sont donc de nouveau à la mode. Mais cette nouvelle licence aura au moins pour elle la volonté de proposer quelque chose de nouveau dans un genre qui est scindé en deux par la simulation automobile et la simulation typée arcade. Le soft proposera donc un aspect MMO avec une carte en open world de la taille des Etats-Unis, évidemment pas à l’échelle 1:1 mais assez énorme. Mais qui dit MMO dit aussi coopération et si faire mumuse lors de courses en solo ne vous intéresse plus vous pourrez rejoindre vos potes pour réaliser des missions à la Fast and Furious et récolter de quoi customiser votre voiture. Maintenant, est-ce que l’essai sera transformé ? Ça, c’est encore à voir.

watchdogs

Poteau : 1, voiture de police : 0.

Attendu de près par les gamers, Watch dogs qui se sera révélé être LA grosse surprise de l’E3 2012 et accessoirement le premier jeu next-gen à être aperçu in-game, se la sera finalement coulée douce cette année. Après tout, nul besoin d’en faire des caisses, au risque d’en montrer trop, une simple vidéo et hop là. Vidéo qui avait toutefois leakée quelques 6h avant, intentionnellement ou pas. Et au passage, quand un gros trailer sort le jour d’une grosse conférence, soit on le regarde pas, soit on vient pas la ramener juste après. Il était évident que ce serait le même..
Pour ce qui est de l’univers, de l’histoire ou mêmes des mécaniques, je ne m’étalerai pas dessus vu que tout est facilement trouvable sur le net. Alors allez y, allez vous faire du mal, parce que maintenant il n’y a plus qu’à patienter !

AC4

Jack Sparrow vu par Ubisoft.

Assassin’s creed IV : Black Flag, dernier né de leur licence la plus réputée et la plus vendue aura aussi eu droit à son apparition (furtive) sur scène. Quelques minutes de bande-annonce, pas de gameplay, et puis s’en va. D’après les dernières infos, il proposera des possibilités d’infiltration grâce à la foret amazonienne omniprésente et vraiment travaillé (notamment au niveau de sa densité) mais aussi la possibilité de fendre les mers et d’aborder les navires ennemis quand bon nous semble. Les fans du 3 devraient être ravis. Quand à la carte, elle sera plutôt grande et parsemée d’îles au contenu et à la taille variable. On peut donc tabler sur une continuité avec les opus précédents.

rayman

Au niveau de la direction artistique, rien à dire.

Rayman Legends qui était à l’origine une exclusivité Wii U déjà supposée être sortie à l’heure actuelle s’est vu reporter pour être incrémenté de nouveaux niveaux et être adapté en multi-plateforme, histoire de maximiser le nombre de ventes. Parce que si son grand frère a été acclamé par la critique en son temps, force est de constater qu’il s’est finalement peu vendu. Du coup, même si la sortie est prévu pour la fin de l’été, Ubi s’est un peu senti obligé de nous le rappeler et nous a pondu pour l’occasion deux trailers, l’un sous forme de d’animation avec un Rayman en 3D, l’autre tournant in-game. Je suis pas certain que ce Rayman sur PS3/360 change quelque chose, mais il sûr que les possesseurs de Wii U seront ravis de le trouver. En attendant Noël.

the division

« Don’t worry bitches, I’m here. »

Finalement le sauveur de la soirée aura été sans conteste Tom Clancy’s : The Division, marquant un grand coup de part ses qualités graphiques et son histoire. Le jeu se veut être un MMO TPS (décidément la next gen sera versée sur le online ou ne sera pas) et prendra place dans un New-York en open world ravagé par une épidémie mortelle (zombies ? Nooooon. Des infectés, tiens). Et vous, joueurs, vous serez l’un des agents spécialement préparés pour ce genre de situation. COMME DE PAR HASARD !
Plus sérieusement, l’aspect MMO traditionnel sera présent, sans choix de classes mais avec des archétypes mettant en avant des choses comme les dégâts que vous infligerez, les soins que vous pourrez prodiguer à vos alliés ou vos capacités à encaisser les coups. Oui, ça sent la bonne vieille sainte trinité des MMORPG. Et pour ce qui est du côté TPS, je crois que ça parle de soi. Il me paraît assez dur de résumer correctement ce titre mais vous pouvez le surveiller de très près, il devrait de toute façon se dévoiler au fur et à mesure.

. Feel the power – part 3

Les deux dernières conférences, respectivement celle de Sony puis de Nintendo, étaient certainement celles que j’attendais le plus. Sony pour son catalogue de jeux et ses exclusivités, Nintendo par rapport à la Wii U et son line-up de lancement.

Et comme à chaque fois qu’on met un peu trop d’espoirs en quelque chose, on est forcement déçu. Faut dire qu’Ubisoft avait placé la barre haute. Allez, retour rapide. Zou !

Sony fait la part belle aux français et commence leur show avec un studio … français ! Les développeurs d’Heavy rain sont venus avec un nouveau projet – et pas des moindres – Beyond : two souls. D’après la vidéo qu’on a pu se mettre sous la dent, ce nouveau titre se veut très réaliste au niveau graphique – notamment sur les animations faciales qui sont joués par des acteurs connus, dont Helen Page (Inception). Une des bonnes grosses annonces de l’E3.

On notera entre autres l’annonce d’un Call of Duty : black ops declassified et d’un Assassin’s creed 3 : libération sur PS Vita ainsi que la présentation d’une phase de bataille navale dans Assassin’s creed 3 et du mode coopération de Far cry 3 sur console de salon.

Enfin, on aura pu voir les premières phases de gameplay du très attendu The last of us. Créé par le studio en charge d’Uncharted, certains pourront lui reprocher certaines ressemblances avec son cousin germain. La patte graphique reste sensiblement la même ainsi que la façon dont se déplace et se met à couvert le héros. Toutefois, l’ambiance « survival-horror » est bien présente et les décors de villes abandonnées sont très réussis. On soulignera aussi l’importance de bien gérer ses déplacements, ses munitions et sa barre de vie sous peine de se retrouver dans des situations fâcheuses ! Avec cette séquence de gameplay très attendu, Sony conclut sa conférence sur une bonne note malgré quelques erreurs en cours de route.


La conférence de Nintendo fut basé sur la présentation des futurs jeux de la Wii U car, oui, une nouvelle console c’est bien joli mais s’il n’y a pas de jeux dessus, ça fait pas vendre ..

Et c’est ainsi qu’on apprend qu’une des licences phares de Nintendo nous revient sur Wii U. Il s’agit de Pikmin 3. Les deux premiers volets ayant acquis leur lettres de noblesse sur Gamecube, on n’avait néanmoins pas eu le plaisir retrouver nos petites fleures sur pattes au sein d’un nouvel épisode sur Wii. Au programme, des environnements très détaillés, de nouvelles races de pikmins et un contrôle constant sur la carte grâce au gamepad permettant un côté stratégique plus poussé. Voilà de quoi faire plaisir aux fans de la première heure et en attirer de nouveaux.

Puis ce fut l’annonce d’un New Super Mario Bros. U avec quelques  nouveautés intéressantes tel qu’un costume d’écureuil volant permettant de planer et la présence de petits Yoshi avec des capacités différentes. La personne aux commandes du gamepad aura pour rôle d’aider ses amis en créant des plateformes et d’affaiblir certains ennemis. Un peu passif comme façon de jouer tout de même …

Histoire de ramener des joueurs « hardcore » sur Nintendo, on aura eu droit à du gameplay de Batman Arkam city : Armored Edition et de Zombi U, ainsi que l’annonce d’Assassin’s creed 3 et d’un certain Mass effect 3 au milieu de tout une pléthore de jeux. D’ailleurs Ubisoft en a profité pour montrer son soutien indéfectible à Nintendo en préparant 9 jeux pour la sortie de la console, et notamment l’impressionnant Rayman Legends.

Enfin, on finit avec NintendoLand, un jeu censé permettre au joueur de prendre la Wii U bien en main – A la façon d’un Wii sports sur Wii. Il reprendra des univers chers à Nintendo sous forme de 12 mini-jeux plus ou moins bien adaptés. Le futur nous le dira !On doit tout de même reconnaitre que Nintendo à fait l’effort de proposer de nombreux jeux – plus ou moins attirants – pour pouvoir plaire à un maximum de monde ainsi que celui de présenter sa nouvelle console et la nouvelle façon de jouer. On est tout de même en droit de regretter une ou deux grosses annonces qui auraient pu nous donner envie d’acheter la Wii U le jour-J. Dommage.

. Feel the power – part 2

La troisième conférence fut celle d’Ubisoft, et franchement, ils ont mis le feu. A titre personnel – et nombreux seront ceux d’accords avec moi – c’est celle que j’ai le plus appréciée. Les annonces furent toutes maîtrisées et quasiment toutes de grande qualité. Bien joué Ubi !

Histoire de mettre de l’ambiance dès le début, on a eu droit à l’annonce de Just dance 4. Une des licences phares d’Ubisoft. Toutefois, à la place de réelles informations, on a du se contenter d’une démonstration en direct.

Puis c’est Far Cry 3 qui s’est dévoilé à nous sous forme d’une longue vidéo. On a ainsi pu avoir une idée globale de l’ambiance du jeu. Un brin psychédélique pour tout dire. C’était aussi l’occasion de voir le personnage se déplacer sous l’eau et dans la jungle et de le voir lors de gunfights très nerveux. Que du bon donc. La carte à l’air plutôt grande et les possibilités d’approches tout aussi nombreuses. Bref, un bon retour aux sources pour cet opus qui nous promet de grandes choses !

On a ensuite eu l’occasion de revoir Splinter cell blacklist – déjà annoncé par Microsoft – sous forme d’un long trailer mettant plus en avant le coté action du titre.

Rayman Legends ne s’est pas fait prier plus longtemps et on a enfin pu voir une phase de gameplay avec le gamepad de la wii U. Il était temps ! Cela nous a aussi permis appréhender ce que Nintendo appelle le gameplay asymetrique. Derrière ce mot barbare se cache un principe tout simple : La personne tenant le gamepad n’a pas exactement la même expérience que celle tenant une manette classique ou une wiimote. Elle a pour mission d’aider ses amis à avancer dans la séquence en bougeant toute sortes de plateformes. Enfin, on a découvert une séquence basée sur le rythme et contrôlée au gamepad. Décidément, cet opus saura apporter des nouveautés.

Et comme si cela ne suffisait pas, on a directement enchaîné sur une exclusivité pour la Wii U. Zombi U s’est illustré par un trailer de très bonne qualité sur fond de « God save the queen ». On peut logiquement supposer que l’action prendra place dans un Londre ravagé par les zombies. Une annonce de grande qualité pour cette nouvelle console donc. De quoi faire plaisir aux futurs possesseurs de la bête en quête de sensations. Je vous laisse d’ailleurs savourer le trailer.

Tout en restant dans le domaine de la Wii U, c’est ensuite Assassin’s Creed 3 que l’on à pu voir à travers une phase de gameplay où l’on peut voir Connor – le héros – sauter de branches en branches avec une grande agilité dans une foret enneigée pour ensuite s’adonner aux joie de la chasse à l’arc et à l’élimination de quelques ennemis. Cet opus très attendu ne devrait pas décevoir les habitués de la licence !

On a poursuivi avec Shootmania, un Fps destiné à l’e-sport est basé sur un principe collaboratif : c’est les joueurs qui créeront leurs maps.

Enfin, Ubisoft s’est assuré de conclure par une grosse annonce plutôt inattendue ! On a donc pu prendre connaissance d’un projet sur lequel le studio travaille déjà depuis deux ans. Il s’agit de Watch dogs. Le plot, pourtant simple, est terriblement accrocheur.

« Dans le monde d’aujourd’hui, tout est contrôlé par ordinateurs. Mais qui contrôle ces ordinateurs ? »

Vraisemblablement, notre personnage qui fait plutôt figure d’anti-heros en est capable. Et il n’hésitera pas à s’en servir pour arriver à ses fins.

Je vous laisse la vidéo, elle vaut vraiment le détour.

En fin de compte, Ubisoft nous livre une conférence quasi sans fautes avec des annonces attendues et d’autres totalement exclusives. Que du bonheur !