. Digital natives

norman-cyprien-hugo-jerome-buzzmen-lhumour-L-NaYEKuOn fait tous un peu parti de la fameuse génération Y, née avec l’avènement de l’internet, des téléphones portables et des accessoires électroniques. On en fait tous un peu parti même si, théoriquement, certains sont en dessous ou en dessus de l’age requis pour en être. Qu’on soit trentenaire fan de réseaux sociaux et de gadgets ou jeune marmot encore collégien fou de vidéos Youtube, la génération Y n’existe que parce qu’il y a eu une génération X et qu’il y en aura une Z.

Mais le but de mon propos n’est pas là.

Je vous parle de ce phénomène socio-culturel parce qu’il est directement impliqué dans un autre phénomène de mode : Celui des podcasteurs. Qui n’a pas un jour souhaité dvenir aussi connu que Norman, Hugo et Cyprien – la Dream team des podcasteurs – rien qu’en racontant sa vie devant une webcam ? Bon, perso, je me suis vite rendu compte que c’est pas avec mon humour de merde que j’irai loin donc j’ai pas eu ce problème. Mais, et c’est bien là que le terme phénomène prend tout son ampleur, beaucoup ont repris l’idée. Peut être trop d’ailleurs.

Du coup on se retrouve avec un nombre de podcasteurs assez hallucinant. Bon, la majorité sont nazes ou font du plagia, mais ça a le mérite d’en avoir fait connaitres quelques uns. Certes, peut être pas aussi connus que les trois sus-nommés mais avec autant de potentiel. Et la bonne idée qu’ils ont eu c’est de se rassembler pour faire des vidéos ensembles. Ainsi est né le Studio Bagel. Au programme : parodies, sketchs et fausses bandes annonces.

Pour ce qui est des participants on retrouve un des gars de 10 minutes à perdre, Hugo, La Ferme Jerome, les deux du Golden show, l’antillais qui avait parodié Bref, Kemar, Mister V, Ludoc à la réalisation et surement d’autres au fur et a mesure. Ce qui est déjà très représentatif du milieu.

Pour ce qui est des vidéos, j’ai trouvé qu’il y avait du bon et du moins bon. Dans l’ensemble, c’est sympa à voir. Maintenant, à vous de juger ..

[EDIT] Rajout de celle sortie ce matin, elle est juste énorme.

Publicités

. Video games are real

Pour commencer, j’ai envie de célébrer quelque chose. Avec vous. Car ce petit blog, sans prétentions, à réussis à dépasser la barrière francophone. Je suis fier de vous annoncer que j’ai eu mon premier visiteur étranger. Tout droit venu du Sri-Lanka !

Alors je sais pas trop qu’est ce qu’il a pu y comprendre, et à vrai dire, je m’en fous royalement. Le plus important étant : MON BLOG EST DEVENU INTERNATIONAL ! Hum, hum …

Du coup, ça me met de bonne humeur et je fais un petit article.

Alors au début j’avais pensé faire un exposé sur ce magnifique pays qu’est le Sri-Lanka, mais premièrement j’ai la flemme, deuxièmement je sais très bien que vous vous en tamponnez l’oreille avec une babouche et troisièmement j’ai trouvé quelque chose de mieux !

Qui n’a jamais rêvé de voir le virtuel devenir réel ? Films, livres, jeux-vidéos, à un moment donné on aurait tous aimé pouvoir dépasser les limites de notre imagination. Et apparemment, certains ont poussés le vice un peu plus loin.

Voici donc une vidéo réalisée par Frantisek Vaclavek, un Tchèque, où l’on peut y voir un Mario entièrement modélisé en 3D est légèrement plus réaliste que sur votre vieille Gameboy. Enjoy !

La seconde concerne le jeu Portal qui, je le rappelle pour ceux qui ne connaissent pas, s’appuie sur le principe suivant : Vous possédez un fusil capable de créer un portail bleu et un portail orange. si vous entrez dans le portail bleu, vous sortez par le portail orange. Et inversement. Le tout donnant lieu à de jolis casses-têtes.

Du coup, un déluré s’est mis en tête d’y jouer chez lui avec ses amis, pour de vrai ! L’exercice semble nettement plus dangereux que dans le jeu. Mais la vidéo est extrêmement bien faite. Je vous laisse apprécier.

. Crazy little college

Grand amateur de séries TV, je regarde a peu près tout ce que je trouve. Passe temps véritablement chronophage, je profite de la fin de la saison US pour partager avec vous celles qu’il ne fallait pas manquer et celles qu’il fallait éviter !

Si vous êtes à la recherche d’épisodes courts, artistiquement travaillés et avec de grands délires à la Jack Black, Community est fait pour vous !

Jeff est un ex-avocat, son certificat ayant été invalidé, il doit maintenant retourner à l’université. En vue d’obtenir ce dernier plus facilement, il décide de s’inscrire dans une Fac de 2nde zone – Greendale – et d’intégrer un groupe d’étude. C’est là, qu’il fera la connaissance de personnages tous plus barrés les uns que les autres.

Ainsi, on retrouve shirley la femme divorcée mère de 2 enfant et profondément chrétienne. Troy, l’ex-quaterback star de son lycée ayant perdu sa bourse suite à une blessure. Abed, légèrement autiste sur les bords qui vit dans un monde imaginaire façonné par les films et les séries TV. Britta, fervente révolutionnaire. Annie, la sainte-nitouche. Pierce, dont l’age n’a d’égal que son nombre de préjugés sexistes et racistes. Sans oublier, le Dean (doyen) en pleine crise identitaire et Chang le professeur d’espagnol qui est surement le personnage le plus déjanté.

J’ai trouvé que la série avait un peu de mal à décoller lors du premier tiers de la saison 1, mais si vous prenez la peine de persévérer vous découvrirez une série tout simplement génialissime.

Fort d’un humour omniprésent sur chaque épisodes – le genre d’humour à la How I met you mother, mais en mieux – on retrouve aussi tout une ribambelle de références cinématographiques en la personne d’Abed, de situations plus improbables les unes que les autres (telle qu’une bataille de paintball à l’échelle du campus) et de personnages secondaires tous plus atypiques les uns que les autres.

Enfin, il y a un réel effort de fait sur la direction artistique, Certains épisodes sont réalisés en stop-motion, sous formes de dessins-animés et de jeux-vidéos rétros tandis que d’autres parodient des séries telles que Glee ou Law and Order (New York District).

A l’heure actuelle, la saison 3 vient de se terminer et, faute d’audiences suffisantes, la 4ème saison sera aussi la dernière.

Voilà de quoi vous occuper pendant que vos séries préférées sont en vacances !

Nota bene : si jamais vous avez besoin de motivation, je vous conseille de jeter un œil à l’actrice qui interprète Annie, paraît qu’elle affole la toile ..