. Dark room

Parmi les expériences cochées sur ma To-do list , être aller à une séance de cinéma tout seul est certainement l’une des meilleures. Et des plus relaxantes, pour si peu que l’on prévoit le coup.

Car oui, aller au cinéma lors de la sortie d’un film très attendu ou à des horaires très appréciés (particulièrement entre 20h et minuit), n’est pas forcement le meilleur moyen d’apprécier l’exercice. 

Personnellement, ça faisait un bail que ça ne m’était pas arrivé. Mais les partiels approchants et l’envie de travailler étant de plus en plus absent, j’ai eu peu de mal à quitter la chaleur de mon appart pour rejoindre les salles de cinéma climatisées. Faut dire qu’habiter à côté n’arrange pas les choses.

Bref, aujourd’hui, je suis aller voir Prometheus. Tout seul, comme un grand.

Incapable d’en parler sans vous le spoiler, je n’en dirai pas plus – Du moins, pas encore. Néanmoins, l’ambiance du film s’y prête assez bien.

Pensez-y un peu. Vous regardez bien tout un tas de films chez vous, seuls, sur votre écran de pc ou votre télé. Alors pourquoi ne pas le faire dans une grande salle de cinéma, confortablement assis, avec très peu de monde autour de vous ?

Déjà, on peut choisir sa place tranquillement. Pas besoin de se précipiter, de devoir en prendre une par défaut et de risquer de se voir séparer des personnes avec qui l’on vient. Rien que ça devrait vous convaincre. En plus, vous avez les deux accoudoirs pour vous et tout l’espace qu’il vous faut. Enfin, fini les personnes qui mâchouillent leur pop-corn derrière vous tout le long du film, celles – malades en plein hiver – qui n’arrêtent pas de tousser et celles bien plus grandes que vous qui vous gâche une partie de l’écran.

Si c’est pas des conditions optimales pour vous, effectivement, vous faîtes mieux de rester chez vous.

Alors pour une fois, choisissez un bon film, omettez d’appeler vos potes, votre petite amie ou votre copain et allez profiter d’une séance tout seul !

(Et allez voir Prometheus pour qu’on puisse en parler.)

Publicités