. The fall of a hero

Malgré le fait que les comics américains aient toujours eu du mal à se frayer un chemin jusqu’à nous, la faute à une BD franco-belge laissant peu de place au reste, les super-héros de Marvel et de DC ont su trouver une place de choix dans nos cinémas.

Après la première phase entamée avec Iron man premier du nom et achevée sur un rassemblement de héros dans The Avengers, Iron man 3 sonne le début d’une seconde phase. Alors, nouveau tournant ou pas ?

Iron man 3

La première chose à savoir concernant ce film c’est qu’il fait directement suite aux événements de The Avengers, notamment l’attaque de New-York par des extraterrestres et le fait qu’Ion man soit pas passé bien loin de la mort. Si comme moi vous vous en souvenez pas forcément, vous allez un peu galérer au début pour tout comprendre. Donc tachez de vous en souvenir. C’est important.

D’emblée, la présence d’une voix-off met l’accent sur le malaise et sur l’introspection à laquelle est sujet Tony. Et dès ces premières secondes on sait qu’on va avoir affaire à quelque chose de différent. Que pendant deux heures il ne va pas être question de déterminer qui du super-héros ou du super vilain a la plus grosse bite armure mais bien de comprendre la psychologie qui l’entoure.
Pour une fois on traite cette dimension psychologique qui est inhérente à tous les héros de Marvel mais qui est souvent bien mal amenée dans les films, voir souvent passée à la trappe. Un point pour toi, Iron man 3.

On y retrouve donc un Tony Stark manifestement plus perturbé qu’on pourrait le penser par les derniers événements. La prise de conscience est rude, en plus d’être mortel il existe des personnes bien plus puissantes que lui dans l’univers. Et avant de pouvoir s’occuper du gars qui campe la place de super-vilain dans ce dernier opus, il va d’abord devoir faire face à ses peurs et à ses doutes pour trouver la réponse à sa question : est-ce l’homme qui fait l’armure où est-ce l’armure qui fait l’homme ?

Mis à part ça on retrouve les acteurs bien connus de la série et un Robert Downey JR en grande forme. Le rôle est fait pour lui et il le campe toujours aussi bien. Le jeu d’acteur tombe toujours aussi juste, malgré que j’ai tiqué sur une ou deux scènes de crises d’angoisse, mais passons. Ceux qui auront aimé le Tony Stark outrement plus sarcastique de The Avengers seront content de voir qu’il est de retour puisqu’ils ont poursuivi dans cette voie, au risque, à mon sens, d’en faire parfois un peu trop.

En gros, je crois qu’on fait face à un bon film. Ce qui est une de raison de plus pour que vous courriez dans votre cinéma, même si je suis certain que c’était déjà prévu.

Publicités

Une réflexion au sujet de « . The fall of a hero »

Un avis ? une réaction ? Vas-y, lâche-toi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s