. Under the hood

Je suis toujours content lorsqu’une série en laquelle je ne plaçait pas beaucoup d’espoir arrive à m’emballer et à me faire changer d’avis. Arrow est l’une d’elles.

L’archer vert revisité par CW. Matte la détermination.

Dans ma longue liste (cf. un article précédent) des nouvelles séries que j’étais pressé de voir, j’avais mentalement placé Arrow en dernière position. La faute à une formule déjà exploitée – coucou Smallville – et à une bande annonce qui m’avait pas trop emballé. Pour tout dire, je l’avais trouvé un peu cheap, et j’avais donc un peu peur pour l’avenir de la série vu que les gadgets de super-héros seraient forcément au rendez-vous. Mais entre deux discussions, des amis m’ont dit ne pas l’avoir remarqué donc peut être était-ce du à mes yeux et/ou à la qualité de la vidéo sur youtube.

Enfin bref, j’ai quand même regardé. Le pilote, le second épisode puis le troisième et ainsi de suite jusqu’au sixième, dernier épisode sorti. Et je peux vous dire en toute quiétude que je m’étais lourdement trompé. A un tel point que je la place facilement dans le top 3 des nouvelles séries. Je précise « nouvelles » parce qu’en ce qui concerne les « anciennes » The walking dead, Fringe et, je l’espère, Community, Suits et Games of throne, restent quand même loin devant.

Pour ce qui est du background, je ne devrais pas trop vous spoiler en disant qu’Oliver Queen, fêtard arrogant pourri par l’argent de ses parents, va se retrouver seul sur une ile suite à un naufrage. 5 ans après, de retour à la civilisation, ses proches vont vite se rendre compte qu’il a changé. Dépositaire des dernières volontés de son père, il est bien décidé à purger Starling city de toute sa corruption.

Étrangement, j’ai une certaine tendance à préférer les flashbacks retraçant les cinq années d’Oliver sur l’île que ceux ayant lieu en ville. Peu être parce que ces passages, courts, sont recherchés et bien plus diversifiés que la plupart des événements « présents ». Enfin, à mon avis.
Bon je dit pas non plus que le reste est naze, hein. Y a quelques ressorts scénaristiques qui, malgré leur non originalité, fonctionnent bien et les mentalités sont plutôt intéressantes. En fait, le seul bémol serait surement la piste du complot à grande échelle qui est un peu sous-estimé. Je ne doute pas qu’on en saura plus sur cette histoire lors des cliffhangers de mid-season et de final-season, mais bon si le seul intérêt c’est de faire revenir le viewer après une pause, j’y crois moyen. Sachant que c’est typiquement le genre de série qui se regarde bien, sans qu’ils aient besoin d’en faire des tonnes.

Enfin bref, regardez, regardez pas, moi j’ai fait mon choix !

Publicités

Un avis ? une réaction ? Vas-y, lâche-toi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s