. Time isn’t enough

Je me doutais bien que ça arriverait. Il le fallait. Simple expression du caractère humain, de ce qui nous pousse aussi souvent à commencer de nouvelles choses qu’à les abandonner.

Bon, je vous rassure, je n’en suis pas là. C’est juste que ce soir, j’ai pas vraiment envie d’écrire.

A vrai dire, j’ai l’impression d’être dans une sorte de torpeur dont je ne saisit pas bien l’origine. Surement un moment d’égarement.
En fait, c’est pas vraiment que je n’ai pas envie d’écrire, mais plutôt que je ne sais pas quoi écrire.

Trop de temps tue le temps, disait l’autre. Il avait raison, ce con.

J’en avait du temps, j’aurais pu en écrire d’avance, des billets. Mais non. On pense qu’on a le temps, et à juste titre. Tel l’enfant en weekend qui finit par faire ses devoirs le dimanche soir à 22h. Sauf qu’au bout d’un moment, on a plus. Purement et simplement.
Je me demande si ça nous fait pareil à la fin de notre vie. si on se retourne sur notre passé et qu’on se rend compte qu’on est cet enfant qui n’a plus le temps de faire ses devoirs. Ce serait triste tout de même.

Au moins, je continue de suivre ma ligne de conduite. Un article tous les trois jours. Vous plaignez pas, j’ai jamais dit que ce serait du Shakespeare non plus.

Bon allez, je vous pond un truc pour dans trois jours.

Ça va, j’ai le temps !

Publicités

Un avis ? une réaction ? Vas-y, lâche-toi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s